Tablettes Amazon Fire HD

Attention : *confidentialité non incluse avec ce produit

Tablettes Amazon Fire HD

Amazon
Wi-Fi Bluetooth

Passé en revue le : 1 novembre 2023

|
Mozilla a effectué 8 heures de recherches
|

L’avis de Mozilla :

|
Vote du public : Très flippant

De nos jours, il semble que notre capacité d’attention soit plutôt réduite. Serait-ce parce qu’il est si facile d’acheter un appareil qui vous permet à la fois de lire des livres, de regarder des vidéos, de jouer à des jeux, d’écouter de la musique, de surfer sur le web, d’acheter des serviettes en papier, de gérer la caméra de votre sonnette et de demander à Alexa où habite le père Noël ? Amazon propose désormais plusieurs versions de ses tablettes Fire, dont deux distinctes destinées aux enfants. Dommage qu’Amazon ait été pris la main dans le sac en 2023 pour avoir enfreint la loi sur la protection de la vie privée des enfants en matière de protection de la vie privée des enfants et de respect de la volonté des parents en matière de confidentialité.

Que pourrait-il se passer en cas de problème ?

Amazon affirme volontiers « ne pas vendre vos informations personnelles à d’autres ». C’est exact. Mais Amazon n’a pas besoin de vendre vos informations personnelles à d’autres puisqu’il s’agit d’une entreprise de vente au détail et de publicité qui utilise vos données pour vous vendre davantage de produits. En effet, le but d’Amazon est de vous vendre toujours plus de produits. Et ils ne sont pas les seuls à chercher à vendre toujours plus. Amazon a mis en place un programme complet pour permettre à d’autres de commercialiser des produits sur leurs sites. Et ces vendeurs peuvent utiliser les données qu’Amazon recueille sur vous pour vous proposer les produits qu’ils cherchent à vous vendre. Ainsi, même si Amazon n’a pas pour vocation de vendre vos informations personnelles, son activité consiste à en collecter autant que possible, puis à vendre l’accès à ces informations personnelles à d’autres pour vous cibler avec des publicités afin de réaliser plus de ventes.

Et pour ce faire, Amazon collecte énormément de données sur vous. En voici quelques exemples : vos habitudes d’achat, vos recherches avec Alexa, les livres que vous lisez, les séries que vous regardez et quand, la musique et les podcasts que vous écoutez, le moment où vous allumez ou éteignez vos lumières, le moment où vous verrouillez vos portes, des éléments d’identification comme votre nom, votre adresse, vos numéros de téléphone, votre adresse IP, votre âge, votre genre, votre localisation, des informations audio et visuelles comme les demandes à Alexa ou les photos que vous prenez, les noms et numéros de vos contacts… Et la liste continue. Et le Fire TV d’Amazon peut collecter une grande quantité de données sur l’utilisation de votre appareil, l’utilisation des applications et les données de visionnage du direct.

Et que fait l’entreprise avec toutes les informations personnelles collectées sur vous ? Elle vous montre des publicités ciblées, bien sûr. Des tonnes de publicités. Elle déclare ne pas utiliser des informations permettant de vous identifier personnellement pour vous montrer des publicités basées sur vos centres d’intérêt (mais bien sûr, nous ne pouvons que la croire sur parole, ce qui, compte tenu de leurs antécédents, n’est peut-être pas très sage). Elle utilise également vos informations personnelles pour connaître vos préférences et personnaliser ses produits et services pour que vous continuiez à les utiliser autant que possible. Enfin, elle déclare pouvoir partager ces informations avec un certain nombre de tiers.

Et par « un certain nombre », on veut bien dire que nous n’en connaissons pas le nombre exact, car Amazon ne partage pas cette information. Nous pensons qu’il s’agit d’un nombre élevé, car la société déclare pouvoir partager vos données avec toutes les entreprises qui fournissent des services tiers en son nom. Par exemple, les entreprises qui lui fournissent une aide pour le marketing, la gestion des risques en matière de crédits, l’analyse des données, l’envoi de courriers et d’e-mails, etc. Et puis, il y a aussi les tiers qui proposent des services, des produits, des applications et des Skills Alexa via les services Amazon. Et aussi ses partenaires commerciaux, et les autres entreprises rachetées par Amazon. Au vu du gigantisme de l’empire Amazon (pensez à Ring, Blink, Eero, Whole Foods, etc.), vos informations pourraient atterrir dans beaucoup de bases de données.

Parlons un peu d’Alexa elle-même. L’intelligence artificielle d’Amazon, intégrée à tout, de votre enceinte connectée Echo à votre casque en passant par votre télécommande, présente son lot de questionnements et de problèmes. Amazon permet de supprimer automatiquement des enregistrements vocaux immédiatement après leur traitement, ce qui est une bonne chose après la controverse sur les analystes humains qui écoutaient des enregistrements vocaux Alexa. Cependant, Amazon affirme que, quand vous supprimez vos enregistrements vocaux, elle peut conserver les données des interactions déclenchées par ces enregistrements. Par exemple, si vous achetez un test de grossesse via Amazon Alexa, Amazon n’oubliera pas que vous avez acheté ce test, même si vous demandez la suppression de l’enregistrement vocal de cet achat. Les données sur cet achat font partie des informations que l’entreprise collecte à votre sujet, et qu’elle pourra utiliser pour vous montrer des publicités ciblées.

Et puis il y a Alexa Skills, ces petites applications que vous utilisez pour interagir avec Alexa. Ces « compétences » peuvent être développées par à peu près n’importe qui ayant cette heu… compétence. Et avec autant de Skills, les politiques de confidentialité des tiers sont trompeuses, incomplètes ou tout simplement inexistantes, selon une étude récente. Lorsque vos données sont traitées par une Skill Alexa, la suppression de vos enregistrements vocaux ne supprime pas les données que le développeur de cette Skill collecte sur vous. Avec plus de 100 000 Skills Alexa, dont beaucoup sont développées par des tiers, vos données se retrouvent un peu partout sans que vous en ayez forcément conscience.

Sans oublier les épouvantables antécédents d’Amazon en matière de protection et de respect des données de ses clients. Pour la seule année 2023, Amazon a été accusé par la FTC aux États-Unis d’avoir enfreint les lois sur la protection de la vie privée des enfants en conservant pendant des années leurs enregistrements vocaux et leurs données de localisation et en ignorant les demandes de suppression des ces données émanant des parents. Amazon a alors accepté de payer une amende de 25 millions de dollars. Par la suite, Amazon a été poursuivie par la FTC pour avoir fait adhérer des personnes à Amazon Prime sans leur consentement et pour avoir ensuite rendu l’annulation de l’abonnement excessivement difficile. Amazon a également dû se résoudre à payer 5,8 millions de dollars à la FTC en raison des insuffisances en matière de protection de la vie privée et de sécurité de ses caméras Ring, qui permettaient aux employés d’espionner les clients par l’intermédiaire des caméras. L’année dernière, *Confidentialité non incluse a découvert une faille de sécurité sur les caméras Ring et l’a signalée à Amazon afin qu’elle soit corrigée. À notre connaissance, Amazon n’a rien fait pour résoudre ce problème de sécurité. Tout cela pour qu’en septembre 2023, la FTC et 17 procureurs généraux d’États américains poursuivent Amazon pour « maintien illégal de position de monopole ».

Tout cela pour la seule année 2023. En remontant plus loin dans le temps, on découvre d’autres problèmes concernant Amazon. Par exemple, un employé d’Amazon a été surpris en train de voler les informations personnelles de plus de 100 millions de clients de CapitolOne. Ce n’est pas le seul cas où des employés d’Amazon ayant accès à un grand nombre de données clients ont été surpris en train de divulguer des informations personnelles concernant ces derniers. En réalité, cela s’est produit à plusieurs reprises. Citons également la faille de sécurité d’Alexa, qui a permis à des pirates d’accéder à des informations personnelles et même à l’historique des conversations des utilisateurs. Il s’agit là de quelques-uns des problèmes de confidentialité et de sécurité dont Amazon a eu connaissance (il est possible qu’il y en ait d’autres qui n’ont pas été découverts). Nous avons conscience qu’Amazon est une immense entreprise qui compte de nombreux produits et employés, et qu’il est impossible que tout soit parfaitement sécurisé à tout moment. Mais voilà le problème. Lorsqu’une telle quantité d’informations personnelles est collectée sur des personnes, il vaut se montrer extrêmement prudent pour les sécuriser systématiquement et en permanence. Amazon a fait la démonstration de son incapacité à y parvenir.

Alors, qu’est-ce qui pourrait arriver de pire ? Amazon pourrait découvrir tous les films et séries que vous aimez regarder et commencer à vous cibler avec des publicités pour tous les autres services de streaming. Vous ne pouvez pas résister et vous vous abonnez à tous les services, mettant ainsi vos comptes dans le rouge, car il y a tellement de services de streaming de nos jours ! Si vous voulez qu’Amazon arrête d’essayer de vous vendre toujours plus de produits, vous pouvez (et devriez !) désactiver la collecte et le traitement des données. Alors oui, bien qu’Amazon ne vende pas vos données personnelles, Amazon les utilise certainement pour vous cibler pour vous faire acheter toujours plus de produits.

Une dernière chose sur Amazon, du point de vue d’un chercheur sur la confidentialité. Essayer de tout lire dans la jungle de politiques de confidentialité, de FAQ sur la confidentialité, de déclarations de confidentialité, d’avis de confidentialité et de documentation sur la confidentialité d’Amazon pour son vaste empire est un cauchemar. Il y a tellement de documents liés à d’autres documents qui renvoient vers encore plus de documents que comprendre et donner un sens aux pratiques de confidentialité réelles d’Amazon semble presque impossible. Serait-ce délibéré, pour nous embrouiller et nous faire abandonner ? Ou peut-être que les employés d’Amazon eux-mêmes ne connaissent pas et ne comprennent pas ce vaste réseau de politiques de confidentialité et de documentation qui s’étale partout ? Quoi qu’il en soit, votre chercheur en matière de protection de la vie privée souhaiterait qu’Amazon fasse mieux lorsqu’il s’agit de rendre ses politiques de confidentialité accessibles aux consommateurs et consommatrices qu’elles concernent.

Conseils pour vous protéger

  • Gérez vos préférences relatives aux tiers et réinitialisez vos identifiants publicitaires Alexa, en sélectionnant Paramètres > Confidentialité Alexa > Gérer les autorisations de compétences et les Préférences publicitaires dans l’application Alexa et sur les appareils Echo Show.
  • Désactivez les publicités basées sur les centres d’intérêt diffusées par Amazon sur Alexa. Vous pouvez gérer ce paramètre dans Paramètres > Confidentialité Alexa > Gérer vos données Alexa dans l’application Alexa et les appareils Echo Show.
  • Gérez vos paramètres de confidentialité Alexa
  • Activez « Ne pas envoyer d’enregistrements vocaux ».
  • Désactivez le microphone lorsque vous n’en avez pas besoin
  • Supprimez régulièrement votre historique vocal ou définissez une suppression automatique des anciennes données vocales
  • Restreignez l’utilisation des skills Alexa seulement aux plus fiables
  • Lorsque vous utilisez des skills Amazon, gardez à l’esprit qu’elles ne sont pas soumises à la politique de confidentialité d’Amazon. Mieux vaut ne pas partager de données sensibles avec les développeurs de Skills.
  • Configurez le mode Anonyme dans l’application pour protéger vos données.
  • N’utilisez pas de compte tiers pour vous inscrire. Mieux vaut vous connecter simplement avec une adresse e-mail et un mot de passe fort.
  • Choisissez un mot de passe fort ! Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe comme 1Password, KeePass, etc.
  • Utilisez les paramètres de confidentialité de votre appareil pour limiter l’accès à vos informations personnelles via l’application (n’autorisez pas l’accès à votre caméra, votre micro, vos images et votre localisation, sauf si nécessaire).
  • Assurez-vous de garder votre application à jour.
  • Limitez le suivi publicitaire sur votre appareil (par exemple, sur iPhone, utilisez « Confidentialité » -> « Publicités » -> et « Limiter le suivi publicitaire ») et via les principaux réseaux publicitaires (pour Google, rendez-vous sur votre compte Google et désactivez la personnalisation des publicités).
  • Demandez la suppression de vos données quand vous arrêtez d’utiliser l’application. La suppression d’une application de votre appareil n’entraîne généralement pas automatiquement la suppression de vos données personnelles.
  • Lorsque vous vous inscrivez, n’acceptez pas le suivi de vos données, dans la mesure du possible.
  • mobile

Ce produit peut-il m’espionner ? informations

Caméra

Appareil : Oui

Application : Ne s’applique pas

Microphone

Appareil : Oui

Application : Ne s’applique pas

Piste la géolocalisation

Appareil : Oui

Application : Ne s’applique pas

Que peut-on utiliser pour s’inscrire ?

Quelles données l’entreprise collecte-t-elle ?

Comment l’entreprise utilise-t-elle les données ?

Nous signalons ce produit comme partageant des données personnelles, y compris la géolocalisation, l’âge, les origines ethniques, le sexe, l’orientation sexuelle ou d’autres caractéristiques protégées, et comme regroupant des données vous concernant avec d’autres provenant de tiers.

Déclaration de confidentialité d’Amazon.com

« Les exemples d’informations que nous obtenons d’autres sources sont :
<…>
- les informations relatives au compte, à l’achat ou à l’échange, et à la consultation des pages de certains commerçants avec lesquels nous opérons en partenariat ou pour lesquels nous fournissons des services techniques, d’exécution, de publicité ou autres ;
- les informations relatives à vos interactions avec les produits et services proposés par nos filiales ;
- les résultats de recherche et les liens, y compris les listes payantes (telles que les liens sponsorisés) ;
- les informations relatives aux appareils connectés à Internet et aux services liés à Alexa ;
et - les informations relatives aux antécédents de crédit provenant des agences d’évaluation de solvabilité, que nous utilisons pour contribuer à la prévention et à la détection des fraudes et pour offrir certains services de crédit ou financiers à une partie de notre clientèle ».

« Publicité. Nous utilisons vos informations personnelles pour afficher des publicités basées sur les centres d’intérêt concernant des fonctionnalités, des produits et des services susceptibles de vous intéresser. Nous n’utilisons pas d’informations permettant de vous identifier personnellement pour afficher des publicités basées sur les centres d’intérêt. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre déclaration sur les publicités ciblées basées sur les centres d’intérêt ».

« Annonceurs tiers et liens vers d’autres sites Internet : les Services Amazon peuvent inclure des publicités de tiers et des liens vers d’autres sites Internet et applications. Les partenaires publicitaires tiers peuvent collecter des informations vous concernant lorsque vous interagissez avec leur contenu, leurs publicités et leurs services. Pour plus d’informations sur la publicité provenant de tiers chez Amazon, y compris les publicités basées sur les centres d’intérêt, veuillez lire notre déclaration sur les publicités basées sur les centres d’intérêt ».

« Utilisation de services publicitaires tiers : nous fournissons aux sociétés de publicité des informations qui leur permettent de vous proposer des publicités Amazon plus pertinentes et plus adaptées et d’en mesurer l’efficacité. Nous ne partageons jamais votre nom ou d’autres informations qui vous permettent de vous identifier directement lorsque nous procédons à ces échanges. Nous utilisons en revanche un identifiant publicitaire tel qu’un cookie, un identifiant d’appareil ou un code obtenu par l’application d’une cryptographie irréversible à d’autres informations telles qu’une adresse e-mail ».

« Nous fournissons aux sociétés de publicité des informations qui leur permettent de vous proposer des publicités Amazon plus pertinentes et plus adaptées et d’en mesurer l’efficacité. Nous ne partageons jamais votre nom ou d’autres informations qui vous permettent de vous identifier directement lorsque nous procédons à ces échanges. Nous utilisons en revanche un identifiant publicitaire tel qu’un cookie, un identifiant d’appareil ou un code obtenu par l’application d’une cryptographie irréversible à d’autres informations telles qu’une adresse e-mail ».

« Les exemples d’informations que nous obtenons d’autres sources sont :
des informations actualisées relatives à la livraison et à l’adresse fournies par nos transporteurs ou d’autres tiers, que nous utilisons pour actualiser nos dossiers et faciliter la livraison de votre prochain achat ou de votre prochaine communication ;
les informations relatives au compte, à l’achat ou à l’échange, et à la consultation des pages de certains commerçants avec lesquels nous opérons en partenariat ou pour lesquels nous fournissons des services techniques, d’exécution, de publicité ou autres ;
les informations relatives à vos interactions avec les produits et services proposés par nos filiales ;
les résultats de recherche et les liens, y compris les listes payantes (telles que les liens sponsorisés) ;
les informations relatives aux appareils connectés à Internet et aux services liés à Alexa ; et
les informations relatives aux antécédents de crédit provenant des agences d’évaluation de solvabilité, que nous utilisons pour contribuer à la prévention et à la détection des fraudes et pour offrir certains services de crédit ou financiers à une partie de notre clientèle ».

Avis spécifiques aux États en matière de protection de la vie privée

« Au cours des douze mois précédant la date de cet Avis, Amazon n’a vendu aucune information personnelle relative à ses clients, comme exigé par le California Privacy Rights Act. »

« Les informations personnelles qu’Amazon communique aux tiers <…> au cours des douze mois précédant la date d’entrée en vigueur du présent avis sont classées dans les catégories suivantes <…>:
- identifiants tels que votre nom, adresse, numéros de téléphone, adresse IP, ou un identifiant administratif <…>;
- informations personnelles, telles qu’un numéro de carte de crédit ou d’autres informations de paiement <…>;
- informations susceptibles de révéler l’âge, le sexe, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle ou d’autres caractéristiques protégées <…>;
- informations commerciales <…>;
- informations relatives à l’activité sur Internet ou sur d’autres canaux de communication électronique <…>;
- données de géolocalisation, qui peuvent constituer des données de géolocalisation précises <…>;
- informations audio ou visuelles <…>;
- informations relatives à l’éducation <…>;
- informations professionnelles <…>; et
- données d’inférence <…> ».

« Toute information personnelle qu’Amazon peut avoir partagée à des fins de publicité comportementale intersectorielle <…> au cours des douze mois précédant la date d’entrée en vigueur du présent avis appartient aux catégories suivantes :
- identifiants tels que les cookies, les identifiants d’appareils ou les codes obtenus en appliquant une cryptographie irréversible à d’autres informations telles que l’adresse e-mail ; en aucun cas nous ne partageons votre nom ou d’autres informations permettant de vous identifier directement.
- informations relatives à l’activité sur Internet ou sur d’autres systèmes de communication électronique <…>.
- données d’inférence ; <…>, nous pouvons partager un identifiant publicitaire et une estimation de la portée des publicités qui vous sont présentées en notre nom, afin de pouvoir vous proposer des publicités Amazon plus pertinentes ».

FAQ sur Alexa et les appareils Alexa

Bien que les enregistrements vocaux ne soient pas utilisés pour la personnalisation des annonces, les transcriptions des enregistrements et la liste des actions qu’Alexa a effectuées en réponse à vos commandes vocales peuvent l’être.

« Nous pouvons également conserver d’autres enregistrements de vos interactions avec Alexa, y compris les enregistrements des actions effectuées par Alexa en réponse à votre requête. Cela nous permet, par exemple, de continuer à vous proposer des rappels, des minuteries et des alarmes, de traiter vos commandes, de nous souvenir des éléments que vous avez appris à Alexa, et d’afficher vos listes de courses et de tâches ainsi que les messages envoyés par l’intermédiaire d’Alexa Communications ».

« Alexa utilise vos enregistrements vocaux et d’autres informations, y compris celles provenant de services tiers, pour répondre à vos questions, satisfaire vos demandes et améliorer votre expérience et nos services. Nous associons vos demandes à votre compte Amazon pour vous permettre de consulter vos enregistrements vocaux, d’accéder à d’autres services Amazon (par exemple, pour que vous puissiez demander à Alexa de lire vos livres Kindle et vos livres audio Audible), et pour vous proposer une expérience plus personnalisée. Par exemple, en gardant une trace des chansons que vous avez écoutées, Alexa peut choisir les chansons à jouer lorsque vous dites "Alexa, joue de la musique". Parfois, Alexa peut vous fournir des recommandations basées sur vos demandes. Par exemple, Alexa peut vous recommander certaines compétences Alexa que vous pourriez aimer en fonction de celles que vous utilisez ».

Comment pouvez-vous contrôler vos données ?

Nous signalons ce produit comme n’étant pas transparent quant à la possibilité pour tous les utilisateurs, quelle que soit leur localité, de faire effacer leurs données. De plus, les publicités basées sur les centres d’intérêt sont diffusées de manière optionnelle.

« Par ailleurs, dans la mesure où la loi applicable le prévoit, vous pouvez avoir le droit de demander l’accès à vos informations personnelles ou de les supprimer. »

« Nous conservons vos informations personnelles pour vous permettre de continuer à utiliser les services Amazon, aussi longtemps que nécessaire pour atteindre les objectifs décrits dans la déclaration de confidentialité d’Amazon, dans la mesure où la loi l’autorise ou le prévoit, ou conformément à ce qui vous a été communiqué. Par exemple, nous conservons l’historique de vos transactions afin que vous puissiez consulter vos achats antérieurs (et renouveler vos commandes si vous le souhaitez) et les adresses auxquelles vous avez expédié vos commandes, et afin d’améliorer la pertinence des produits et du contenu que nous vous recommandons ».

« Pour gérer vos préférences relatives aux tiers et réinitialiser vos identifiants publicitaires Alexa, rendez-vous sur Paramètres > Confidentialité Alexa > Gérer les autorisations de compétences et les Préférences publicitaires dans l’application Alexa et les appareils Echo Show ou sur https://www.amazon.com/alexaprivacysettings. Les développeurs et les fournisseurs de contenu recevront toujours les identifiants publicitaires Alexa à d’autres fins, comme la prévention de la récurrence des publicités et la lutte contre la fraude, même si vous désactivez ce paramètre, mais vous pouvez réinitialiser vos identifiants publicitaires Alexa à tout moment ».

« Vous pouvez également choisir de recevoir des publicités basées sur les centres d’intérêt diffusées par Amazon sur Alexa. Si vous choisissez de ne pas recevoir de publicités basées sur les centres d’intérêt de la part d’Amazon, vous pouvez toujours recevoir des recommandations personnalisées et d’autres fonctionnalités similaires. Vous recevrez toujours des publicités fournies par Amazon, mais elles ne seront pas basées sur vos centres d’intérêt. Vous pouvez gérer ce paramètre dans Paramètres > Confidentialité Alexa > Gérer vos données Alexa ; dans l’application Alexa et les appareils Echo Show ou à l’adresse https://www.amazon.com/alexaprivacysettings ».

Quel est l’historique de l’entreprise en matière de protection des données des utilisateurs et utilisatrices ?

Mauvais

En septembre 2023, la FTC a engagé des poursuites contre Amazon pour maintien illégal de sa position de monopole.

En juillet 2023, Apple et Amazon ont été condamnés à verser une amende par l’autorité espagnole de surveillance antitrust.

En juin 2023, la FTC a engagé une procédure à l’encontre d’Amazon « pour les initiatives qu’elle a prises pendant des années afin de faire adhérer les consommateurs à son offre Prime sans leur consentement, tout en leur rendant sciemment difficile l’annulation de leur abonnement à cette offre ».

En juin 2023, Mozilla a révélé une faille de sécurité majeure dans le système de caméra de porte d’entrée Ring d’Amazon. Amazon n’a toujours pas résolu cette faille de sécurité.

En mars 2023, la FTC et le DOJ ont accusé Amazon de contrevenir à la loi sur la protection de la vie privée des enfants en conservant de manière permanente les enregistrements vocaux Alexa des enfants et en ne tenant pas compte des demandes de suppression des parents.

En 2023, l’entreprise a également accepté le remboursement de 5,8 millions de dollars à ses clients pour des infractions présumées de la vie privée liées à son système de caméra de porte d’entrée Ring.

En 2022, Paige Thompson, ancienne employée d’Amazon accusée d’avoir volé les informations personnelles de 100 millions de clients en piratant les données du géant bancaire CapitalOne en 2019, a été reconnue coupable par un jury de Seattle des chefs d’accusation de fraude électronique et piratage informatique retenus contre elle.

En juillet 2021, la Commission nationale pour la protection des données du Luxembourg a infligé une amende de 746 millions d’euros à Amazon pour violation du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne.

En août 2020, des chercheurs en sécurité de Check Point ont signalé une faille dans les appareils connectés Alexa d’Amazon qui aurait pu permettre à des pirates d’accéder à des informations personnelles et à l’historique des conversations. Amazon a rapidement corrigé le bug.

En octobre 2020, Amazon a licencié un employé ayant divulgué des adresses e-mail de client·e·s à un tiers dont l’identité n’a pas été communiquée.

En octobre 2019, Forbes a révélé que des employés d’Amazon écoutaient des enregistrements d’Amazon Cloud Cam, pour entraîner son algorithme d’IA.

En avril 2019, il a été révélé que des milliers d’employés, dont beaucoup sont des contractuels et certains ne sont même pas directement employés par Amazon, avaient accès aux transcriptions des interactions vocales et textuelles d’Alexa.

Informations liées à la vie privée des enfants

« Amazon ne vend pas de produits qui puissent être achetés par des enfants. Les produits destinés aux enfants doivent être achetés par des adultes. Si vous êtes âgé de moins de 18 ans, vous ne pouvez utiliser les Services Amazon qu’avec la participation d’un adulte ou d’un tuteur. Pour des informations supplémentaires relatives à comment nous traitons les informations personnelles dans le cadre des Services Amazon destinés aux enfants de moins de 13 ans, veuillez lire notre Notice Protection des Informations Personnelles des Enfants. »

Ce produit peut-il être utilisé hors connexion ?

Non

Informations relatives à la vie privée accessibles et compréhensibles ?

Non

Amazon a créé un enchevêtrement complexe de politiques de confidentialité, de centres de confidentialité, de FAQ, de pages de préférences publicitaires, et bien d’autres encore, qu’il est difficile de trouver, de parcourir, de lire et de comprendre.

Liens vers les informations concernant la vie privée

Ce produit respecte-t-il nos critères élémentaires de sécurité ? informations

Oui

Chiffrement

Oui

Mot de passe robuste

Oui

Un compte Amazon protégé par mot de passe est nécessaire pour configurer Alexa.

Mises à jour de sécurité

Oui

Gestion des vulnérabilités

Oui

Politique de confidentialité

Oui

Le produit utilise-t-il une IA ? informations

Oui

Alexa fournit des informations (non disponibles en français) au sujet de son IA dans la FAQ d’Alexa et les pages Amazon Science : https://www.amazon.com/gp/help/customer/display.html?nodeId=201602230 https://www.amazon.science/tag/alexa

Cette IA est-elle non digne de confiance ?

Impossible à déterminer

Quel genre de décisions l’IA prend-elle à votre sujet ou pour vous ?

Amazon Alexa utilise le traitement du langage naturel pour vous comprendre et générer des réponses à vos demandes.

L’entreprise est-elle transparente sur le fonctionnement de l’IA ?

Oui

Les fonctionnalités de l’IA peuvent-elles être contrôlées par l’utilisateur ou l’utilisatrice ?

Oui

*confidentialité non incluse

Pour aller plus loin

  • Hey, Alexa! What are you doing with my data?
    Federal Trade Commission Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • FTC Takes Action Against Amazon for Enrolling Consumers in Amazon Prime Without Consent and Sabotaging Their Attempts to Cancel
    Federal Trade Commission Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Mozilla Publishes Ring Doorbell Vulnerability Following Amazon’s Apathy
    Mozilla Foundation Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon settlements highlight concerns about digital privacy protections
    Yahoo! News Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon to Pay $30M for Ring and Alexa Privacy Violations: Tips for Protecting Your Smart Home Data
    CNet Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon to Pay $25 Million to Settle Children’s Privacy Charges
    NY Ties Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon Echo’s privacy issues go way beyond voice recordings
    The Conversation Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Tour Amazon’s dream home, where every appliance is also a spy
    The Washington Post Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Here’s How Amazon Tracks You in 2022 (and how to stop them)
    All Things Secured Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon Alexa Voice Data Tracking Might Lead To Privacy Issues; How To Prevent It?
    Tech Times Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • I Want You Back: Getting My Personal Data From Amazon Was Weeks of Confusion and Tedium
    The Intercept Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon demonstrates Alexa mimicking the voice of a deceased relative
    CNBC Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Does Amazon Sell Your Personal Information?
    DeleteMe Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Column: Do you really want Amazon’s new drugstore knowing your medical condition?
    Los Angeles Times Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon Data Breaches: Full Timeline Through 2022
    Firewall Times Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Alexa records you more often than you think
    Vox Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • 'Alexa, are you invading my privacy?' – the dark side of our voice assistants
    The Guardian Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Amazon Echo’s privacy issues go way beyond voice recordings
    The Conversation Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Alexa vulnerability is a reminder to delete your voice history
    CNET Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Security Researchers Probed 90,194 Amazon Alexa Skills—The Results Were Shocking
    Forbes Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • ‘Millions of people’s data is at risk’ — Amazon insiders sound alarm over security
    Politico Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet
  • Study Reveals Extent of Privacy Vulnerabilities With Amazon’s Alexa
    NC State University Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet

Commentaires

Vous avez un commentaire ? Dites-nous tout.