Bague Oura Ring

Bague Oura Ring

Oura
Bluetooth

Passé en revue le : 9 août 2022

|
Mozilla a effectué 8 heures de recherches
|

L’avis de Mozilla :

|
Vote du public : Moyennement flippant

Le suivi des données de santé biométriques a ses mérites. Et porter une montre 24 h/24 et 7 j/7 peut se révéler peu pratique. Oura fabrique une bague qui suit vos données de santé et vise à vous aider à mieux dormir et à vous sentir mieux. Et il semble que les personnalités riches et célèbres – du prince Harry à la NBA, à la WNBA et plus encore – aient jeté leur dévolu sur cette petite bague. Elle suit le sommeil, les pas, les calories, ainsi que le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire, la température, les périodes d’inactivité et même les siestes. Oura propose non pas une mais deux politiques de confidentialité qui couvrent tout, de l’appareil et de l’application à une politique de confidentialité couvrant le partage de données avec votre médecin, entraîneur ou coach. Elles sont différentes, et c’est peut-être une bonne chose.

Mise à jour : en juin 2022, l’arrêt Roe vs Wade a été révoqué, laissant ainsi la possibilité à chaque État des États-Unis d’interdire l’avortement. Oura étant un appareil pouvant collecter des données concernant les cycles menstruels et la santé reproductive, nous nous sommes donc penchés à nouveau sur la confidentialité et la sécurité de l’entreprise. Notre analyse de cette mise à jour est disponible ci-dessous. Dans l’ensemble, Oura a fait un très bon travail pour protéger la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs et énonce clairement comment l’entreprise prévoit de gérer les potentielles demandes des autorités au sujet des données de santé reproductive.

Que pourrait-il se passer en cas de problème ?

D’après ce que nous pouvons dire, la société finlandaise qui fabrique la Ōura fait plutôt du bon travail en ce qui concerne la confidentialité concernant toutes les données personnelles que ce petit anneau collecte. Ōura déclare ne pas vendre ni louer vos informations personnelles ni partager les données de l’application Ōura avec des annonceurs tiers. C’est une bonne chose.

Cet appareil suit en effet vos données biométriques de près. De si près, en fait, que desétudes universitaires ont montré que les données collectées par la bague Ōura peuvent aider à repérer le début des symptômes liés au covid et même la grossesse. C’est donc une bonne chose qu’Ōura semble protéger ces données attentivement. Ne serait-il pas très étrange qu’une entreprise quelconque sache que vous êtes enceinte avant vous ?

Mise à jour d’août 2022 suite de l’annulation de l’arrêt Roe vs Wide qui sécurisait les droits de santé reproductive aux États-Unis.
Nous nous sommes repenchés sur la politique de confidentialité et de sécurité d’Oura et sur la façon dont celle-ci s’applique aux données de santé reproductive. Voilà ce que nous avons trouvé.

Oura admet que des fonctionnalités de suivi des règles sont utilisées, telles que le suivi de la température corporelle, la fréquence respiratoire et le sommeilpour aider à prédire vos règles. L’entreprise Oura est basée en Finlande et celle-ci est soumise aux lois européennes RGPD plus strictes en matière de santé, ce qui est une bonne chose. Après la décision concernant l’arrêt Roe vs Wade, Oura a rappelé son engagement pour la santé productive et la protection des données privées dans un post sur son site internet.

Concernant la protection des données privées de ses utilisateurs, Oura déclare que les données collectées par l’application Oura ne sont pas partagées avec un tiers annonceur et que les données personnelles des utilisateurs ne sont pas partagées avec des tiers à des fins publicitaires ou marketing, ce qui est une bonne chose. Pour ce qui est des demandes des autorités concernant les données, la politique de confidentialité d’Oura nous dit : « Oura s’opposera à toute demande des autorités judiciaires pour l’accès aux données des utilisateurs dans un but de surveillance ou de persécution et notifiera les utilisateurs si Oura reçoit une telle demande. » C’est également une bonne nouvelle.

Dans l’ensemble, Oura nous paraît être une entreprise possédant de solides pratiques en matière de confidentialité et de sécurité, régie par des lois de confidentialité RGPD plus strictes, avec une volonté affirmée de partager avec les autorités le moins de données possible. Cela nous rassure quant à la façon dont Oura aborde la question du suivi de la santé reproductive. Rappelons tout de même que le risque zéro n’existe pas sur Internet, alors protégez toujours vos appareils avec un mot de passe et les données que vous acceptez de partager.

Conseils pour vous protéger

  • Consultez les recommandations de sécurité de la bague Oura
  • Envisagez d’activer la fonctionnalité « Mode avion de la bague » qui permet de désactiver de manière proactive toutes les transmissions radio de la bague, ce qui a pour effet de couper la connexion entre la bague et l’application, lorsque vous ne voulez pas que vos données soient collectées.
  • Faites très attention aux sociétés tierces avec lesquelles vous consentez à partager vos données de santé. Si vous décidez de partager vos données de santé avec une autre entreprise, lisez leur politique de confidentialité pour voir comment sont protégées, sécurisées, partagées ou vendues vos données.
  • Utilisez les contrôles de confidentialité de votre appareil pour limiter l’accès à vos informations personnelles via l’application (ne donnez pas accès à votre caméra, microphone, images et vidéos)
  • Mettez votre application à jour régulièrement
  • Limitez le suivi publicitaire via votre appareil (par ex., sur iPhone, accédez à Confidentialité -> Publicité -> Limiter le suivi publicitaire) et les plus grands réseaux publicitaires (pour Google, accédez à votre compte Google et désactivez la personnalisation des annonces)
mobile Confidentialité Sécurité IA

Ce produit peut-il m’espionner ? informations

Caméra

Appareil : Non

Application : Non

Microphone

Appareil : Non

Application : Non

Piste la géolocalisation

Appareil : Non

Application : Oui

Que peut-on utiliser pour s’inscrire ?

Quelles données l’entreprise collecte-t-elle ?

Comment l’entreprise utilise-t-elle les données ?

Oura ne vend ni ne loue les informations personnelles collectées auprès des utilisateurs lorsqu’ils utilisent les produits Oura.

Oura ne partage pas les données personnelles des utilisateurs à des tiers à des fins publicitaires ou marketing.

Oura n’est pas un courtier de données et n’achète pas de données personnelles à des courtiers de données.

Que nous dit l’entreprise au sujet du partage des données avec les autorités ?

Oura s’opposera à toute demande des autorités judiciaires pour l’accès aux données des utilisateurs dans un but de surveillance ou de persécution et notifiera les utilisateurs si Oura reçoit une telle demande.

« Nous nous réservons également le droit de divulguer des informations personnelles dans certaines circonstances spécifiques, notamment :

[...]
Pour se conformer à la loi ou à l’application de la loi.

Dans le cas contraire, vos informations personnelles ne seront jamais partagées avec une autre personne ou une autre organisation. »

Comment pouvez-vous contrôler vos données ?

Les données sont conservées aussi longtemps qu’elles sont nécessaires pour proposer les fonctionnalités offertes par le produit, ce qui correspond généralement à la durée d’utilisation du produit. Les utilisateurs peuvent demander la suppression de leurs données à tout moment, à l’exclusion de toute information que la loi exige de conserver. Vous pouvez demander la suppression de votre compte Ōura par e-mail à l’adresse suivante : [email protected]

Quel est l’historique de l’entreprise en matière de protection des données des utilisateurs et utilisatrices ?

Moyen

Aucun incident connu au cours des 3 dernières années.

Informations liées à la vie privée des enfants

Nous n’avons trouvé aucune information spécifique relative à la confidentialités des données des enfants pour la bague Oura

Ce produit peut-il être utilisé hors connexion ?

Oui

De nombreuses fonctionnalités de la bague Oura fonctionnent sans connexion Internet, bien que certaines fonctionnalités nécessitent une connexion Internet aux serveurs cloud d’Oura.

Informations relatives à la vie privée accessibles et compréhensibles ?

Oui

Termes simples

Liens vers les informations concernant la vie privée

Ce produit respecte-t-il nos critères élémentaires de sécurité ? informations

Oui

Chiffrement

Oui

Oura chiffre les données pendant les transferts. Nous ne sommes pas en mesure de confirmer si les données stockées sont chiffrées.

Mot de passe robuste

Oui

Mises à jour de sécurité

Oui

Gestion des vulnérabilités

Oui

Oura sollicite activement les commentaires du public sur les vulnérabilités en matière de sécurité, y compris ceux des chercheurs travaillant sur le respect de la vie privée et la sécurité. Les vulnérabilités de sécurité peuvent être signalées ici : https://support.ouraring.com/hc/articles/4412271180307-Report-a-Security-Vulnerability.

Politique de confidentialité

Oui

Le produit utilise-t-il une IA ? informations

Oui

Vous pouvez connecter différentes applications d’IA tierces. Vous trouverez des descriptions de la plupart des fonctionnalités qui prennent en charge l’apprentissage automatique sur notre blog à l’adresse https://ouraring.com/blog/, ainsi que des liens vers les publications.

Cette IA est-elle non digne de confiance ?

Impossible à déterminer

Quel genre de décisions l’IA prend-elle à votre sujet ou pour vous ?

L’entreprise est-elle transparente sur le fonctionnement de l’IA ?

Impossible à déterminer

Les fonctionnalités de l’IA peuvent-elles être contrôlées par l’utilisateur ou l’utilisatrice ?

Impossible à déterminer


Actualités

Review: Oura Ring
Wired
No, you can’t diagnose yourself for Covid-19 by wearing a ring. But it can tell me when my period is coming.
The Oura Ring Is a $300 Sleep Tracker That Provides Tons of Data. But Is It Worth It?
Wirecutter
The Oura Ring is a tiny titanium device that tracks a host of data and aims to provide a clearer picture of what’s happening inside your body.
Researchers say Oura rings can predict COVID-19 symptoms three days early
Christine Fisher
One of the challenges to curbing the spread of COVID-19 is that asymptomatic individuals, or carriers, can spread the virus before they realize they are infected. In April, researchers from West Virginia University’s (WVU) Rockefeller Neuroscience Institute (RNI) and WVU Medicine set out to predict symptoms before they appear using wearable rings by Oura and AI prediction models. Now, the researchers claim their digital platform can detect COVID-19 related symptoms up to three days early with over 90 percent accuracy.
A smart ring shows it’s possible to detect fever before you feel it
UC San Diego News Center
Advance could pave the way for early warning system on COVID-19 and flu using wearables.
UCSD Launches Study Using Oura To Explore Pregnancy
Oura
Although women are the majority of the global population, “women’s health” is still treated as a specialty. Shockingly, even with common events like pregnancy, there is a lack of standards around what to expect for certain elements of your health like “when can you tell if you’re pregnant” or “what should your heart and temperature be doing day by day.”
Is There Privacy with Wearables? Case Oura Ring
Joel Latto
Out of all the information we generate (willingly or unwillingly) out there, nothing gets more personal than health data. Traditionally, health data has been collecting dust in some public healthcare sector’s file cabinet, but thanks to fitness and wellness gadgets and services, that data is now scattered across the world.
This sleep-tracking ring can detect when you've drunk too much
Victoria Turk
Go to a European tech event and you will likely notice at least one attendee sporting a chunky, pewter-coloured band around one of their fingers. This is the Oura ring, a sleep tracker developed by Finland-based startup Oura Health that has become the latest craze in self-improvement wearables.
Oura’s Commitment to Reproductive Health
Oura
Reproductive health is an incredibly important facet of one’s overall health. While reproductive health has historically been underserved by medicine, science, and tech (among many other areas), it is among Oura’s top priorities. In light of the U.S. Supreme Court’s recent decision on Roe v. Wade, we remain steadfast in our support of women everywhere. We are more motivated than ever to do more in support of reproductive health while protecting data privacy.
Using Oura Temperature To Track Your Menstrual Cycle
Oura
The Oura Ring can be a helpful tool for spotting changes in your entire body during your menstrual cycle by delivering accurate, personalized resting heart rate, heart rate variability (HRV), respiratory rate, sleep, and body temperature measurements. In addition to Oura’s Period Prediction Beta feature, you can find insights of your own by using Oura’s temperature tools for cycle tracking.
Period Tracking, Abortions, and Privacy
Medium
Twitter has been ablaze with recommendations to delete period tracking apps over concerns about how data is shared/not shared, and confusion over how concerned we should be in how period trackers could be used to criminalize individuals for abortions or birth control, or if we should be concerned at all about our period trackers. As a person who has a period, is data aware, and privacy focused, who doesn’t want children now but wants control over their own body (I mean, who doesn’t?), I thought I’d write a piece unpacking this– how concerned should we be about our period trackers being weaponized against us?
The Whoop Strap and Oura Ring Are Measuring the Impact of Menstruation and Pregnancy on Athletes as Women's Research and Tech Finally Rise
SportTechie
Within the past year, Whoop has become the official fitness wearable of both the LPGA Tour and the WTA and published research using its metrics. One retrospective study culled data from nearly 4,600 participants to identify recovery patterns in different phases of the menstrual cycle. Another smaller study analyzed Whoop data from 12 women throughout a pregnancy and postpartum phase to see how their bodies responded to exercise during that time.

Commentaires

Vous avez un commentaire ? Dites-nous tout.