Lex

Lex

Review date: 7 fév. 2021

Lex est presque l’antithèse d’une application de rencontre, et c’est ce qui la fait sortir du lot. Les personnes qui l’ont créée expliquent que Lex est l’abréviation de « lexicon » (« lexique »), ce qui semble logique quand on utilise l’application, car son objectif est de mettre en valeur le texte avant les selfies. Lex ressemble un peu à un site de petites annonces à l’ancienne, où les utilisateurs et utilisatrices publient des annonces ou des histoires courtes et textuelles. Lex n’est pas pour tout le monde : elle vise les communautés lesbienne, queer, trans et non conforme aux normes de genre. Pour les personnes membres de ces communautés qui cherchent un espace sécurisé pour se faire des ami·e·s, trouver des amant·e·s, des partenaires sexuel·le·s ou une communauté, c’est un choix judicieux. La principale règle communautaire de Lex est « No Creeps Allowed » (« Pas de sales types ») et l’application prend très au sérieux ses directives communautaires. Les utilisateurs et utilisatrices peuvent choisir de connecter leur compte Instagram à l’application ou de ne publier aucune photo. Somme toute, Lex est une application de rencontre différente des autres, qui évoque moins un supermarché et davantage une invitation à rencontrer qui vous voulez et voir ce que ça donne.

Ce qu’il pourrait se passer en cas de problème

Lex nous plaît beaucoup, parce qu’elle collecte aussi peu de données que possible sur ses utilisateurs et utilisatrices. Nous apprécions aussi le fait qu’elle ne vende et ne fournisse pas ces données à des tiers à des fins publicitaires. Bravo pour ces bonnes pratiques en matière de protection des données, qui semblent particulièrement rares dans le monde des applications de rencontre. Sa Politique de confidentialité est facile à lire et comporte une section dédiée à la sécurité, qui explique pourquoi créer un mot de passe fort, comment l’application réagira face à une faille de sécurité et les risques qu’implique le partage de données personnelles en ligne. Lex est presque parfaite... presque. Nous aimerions que l’application ajoute une information à sa Politique de confidentialité : comment faire pour supprimer les données qui sont collectées. Les utilisateurs et utilisatrices de Lex peuvent supprimer leur compte, mais le sort des données pouvant être détenues par Lex au moment de la suppression du compte n’est pas clairement décrit. Heureusement, Lex ne collecte que peu de données. Les utilisateurs et utilisatrices peuvent connecter leur compte Instagram à l’application Lex, ce qui n’est pas un problème en soi. Cependant, n’oubliez pas qu’Instagram, qui appartient à Facebook, collecte beaucoup de données sur ses utilisateurs et utilisatrices. Lex étant une application de rencontre basée sur le texte, elle n’emploie aucun algorithme en arrière-plan pour décider de qui vous allez rencontrer ou non, ce qui garantit que les seuls préjugés qui pourraient influencer vos rencontres seront les vôtres. Que pourrait-il se passer si Lex rencontre un problème ? Cela ne nous inquiète pas beaucoup. Lex semble faire partie des sites sur lesquels les problèmes sont rares. Cependant, pour les personnes lesbiennes, non binaires, trans ou non conformes aux normes de genre et qui n’ont pas fait de coming-out et ne sont pas en sécurité au sein de leurs communautés, la prudence est toujours recommandée.

Confidentialité

Ce produit peut-il m’espionner ?

Camera

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Non

Microphone

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Oui

Tracks Location

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Oui

Que faut-il pour s’inscrire ?

Numéro de téléphone ou adresse électronique

What data does it collect?

Comment ce produit utilise-t-il les données ?

Lex ne vend et ne fournit pas de données personnelles à des tiers. De plus, Lex n’utilise pas les adresses électroniques des utilisateurs et utilisatrices pour les inscrire sur des listes de diffusion ou des listes publicitaires. L’application utilise des données agrégées non identifiables à des fins d’analyse et de performance.

Comment pouvez-vous contrôler vos données ?

La Politique de confidentialité de Lex n’inclut aucune information indiquant si les utilisateurs et utilisatrices peuvent demander la suppression de leurs données, et comment.

What is the company’s known track record for protecting users’ data?

Moyen

Aucun incident connu au cours des 2 dernières années.

Ce produit peut-il être utilisé hors connexion ?

Non

User friendly privacy information?

Non

Lex essaie de collecter aussi peu de données que possible sur ses utilisateurs et utilisatrices. Cependant, il manque une information : la marche à suivre pour effacer ses données. Pour être plus clairs : les utilisateurs et utilisatrices peuvent supprimer leur compte sur l’application, mais ce qu’il advient de leurs données n’est pas clairement indiqué.

Links to privacy information

Security

Does this product meet our Minimum Security Standards?

Oui

Chiffrement

Oui

Strong password

Oui

Le mot de passe doit comprendre huit caractères, une lettre et un chiffre.

Mises à jour de sécurité

Oui

Gestion des vulnérabilités

Oui

Les utilisateurs et utilisatrices de Lex sont encouragé·e·s à contacter [email protected] en cas d’inquiétudes liées à la sécurité ou à la confidentialité des données. Tous les rapports sont traités en interne par l’équipe d’ingénierie de Lex. De plus, le code source et les dépendances de Lex sont automatiquement et régulièrement analysés pour déceler une éventuelle faille de sécurité.

Privacy policy

Oui

La Politique de confidentialité inclut une section consacrée à la sécurité, ce qui est un bon point ! Elle est un peu compliquée et certains détails manquent à l’appel, mais il est rassurant de constater que Lex considère la sécurité comme un élément central de son engagement en matière de confidentialité.

Intelligence artificielle

Le produit utilise-t-il une IA ?

Non

L’IA utilise-t-elle vos données personnelles pour prendre des décisions vous concernant ?

Ne s’applique pas

L’entreprise permet-elle aux utilisateurs et utilisatrices d’observer le fonctionnement de l’IA ?

Ne s’applique pas

Selon nous, les utilisateurs et utilisatrices de cette application sont plus à même que n’importe quel algorithme de trouver la personne qui leur correspond.

Company contact info

Numéro de téléphone

Non

Discussion instantanée

Non

Adresse électronique

[email protected]

Twitter

@lex_app_

Mises à jour

How to use Lex, a queer dating app with no profile photos or cisgender men
Insider
Whether it's couples looking for bisexual "unicorns" on platforms like Tinder or the general lack of queer-specific dating apps that aren't geared towards cisgender queer men, finding spaces to meet other queer people can present a big challenge. This need is what inspired Kell Rakowki to create Lex, a queer dating app exclusively for lesbian, bisexual, non-binary, trans, genderqueer, intersex, two spirit, asexual, and queer people
Lex, a dating app, is the opposite of Tinder — and might be my queer utopia
Mic
I hate dating apps. Dating apps make something that should be fun into a part-time job that you hope no one catches you working. Tinder made me feel like I needed to sell myself in a dehumanizing package, Bumble made me feel like I was shopping for other packaged people, Hinge was too complicated, and no one uses OkCupid anymore except 30 people I’ve already dated. As far as I’m concerned, they’re only good for dick jokes and confirming real life crushes. I had about given up on swiping to meet people, but Lex, a queer dating app is changing my mind.
Lex Is the Lesbian and Queer Dating App That Puts Language First
Allure
It may look like fairly simple on its face, but it's different from all the other dating apps you've used before.
Lex Is the New Photo-Free Dating App That Anyone With Swiping-Fatigue Has Been Waiting For
Well and Good
Dramatic queen seeks switchy nerd. Enby DJ seeks chill lover. Insatiable bottom 4 masochistic top. Gay cowboy for makeouts. These one-liners, without a doubt, tell you more about who someone is and what they’re looking for than a photo of them holding a fish or making kissy-face in the bathroom mirror. And herein lies the point of the recently launched “texts first, selfies second” dating app for lesbians, bisexuals, asexuals, queer folks, womxn and trans, genderqueer, intersex, two-spirit, and non-binary people interested in meeting lovers and friends: Lex.

Commentaires

Related products