Calm

Calm

Passé en revue le : 17 juin 2022

|
Mozilla a effectué 10 heures de recherches
|

L’avis de Mozilla :

|
Vote du public : Super flippant

« Respirez profondément » Voici les premiers mots qui apparaissent lorsque vous ouvrez cette application de méditation. Ensuite, vous entendez les sons apaisants de la pluie dans la forêt ou des vagues à la plage. Ahh... je me sens déjà plus calme. Calm est une application très connue qui vous aidera à méditer, à vous détendre et à vous endormir. Votre chercheur en protection de la vie privée, souvent en proie au stress, ici chez *Confidentialité non incluse, utilise en réalité ce système depuis un certain nombre d’années pour éviter l’anxiété liée à la lecture de toutes ces politiques de confidentialité. Malheureusement, ce chercheur n’avait pas lu la politique de confidentialité de Calm, jusqu’à ce que nous le lui demandions dans le cadre de ces recherches sur ces applications de santé mentale.

Bon sang ! Nous sommes tous stressés par la politique de confidentialité de Calm, à présent. Il semble non seulement que la société recueille une assez bonne quantité d’informations personnelles, mais également des données provenant de sources externes. Elle utilise également beaucoup de suivi et de collecte de données pour cibler les publicités et partager des informations avec un certain nombre de tiers à des fins de marketing et de recherche, entre autres. C’est plutôt stressant. Ce chercheur en protection de la vie privée peut prendre quelques respirations plus profondes... tout seul, sans aucune application collectant ses données.

MISE À JOUR : Calm a réussi à détendre un peu nos chercheurs vis à vis de ses pratiques en matière de confidentialité. Suite à la publication de notre analyse, nous avons eu des échanges productifs avec l’entreprise, ce qui l’a amenée à mettre à jour sa politique de confidentialité. Le 16 juin 2022, Calm a modifié sa politique de confidentialité pour accorder clairement à tous les utilisateurs, et pas seulement à ceux de l’UE et de la Californie soumis à des lois plus strictes sur la confidentialité, les mêmes droits d’accès et de suppression de leurs données. C’est un pas dans la bonne direction. Merci Calm.

Que pourrait-il se passer en cas de problème ?

Calm, pourquoi gâcher notre ambiance de méditation zen avec des pratiques de protection de la vie privée aussi stressantes ? Vous savez ce qui est surtout stressant ? Lorsqu’une entreprise affirme : «Calm utilise vos données pour personnaliser votre expérience en ligne et les publicités que vous voyez sur d’autres plateformes en fonction de vos préférences, intérêts et comportement de navigation. » OK, il y a certainement plus stressant dans la vie. Mais quand même, que faire si nous voulons simplement méditer en paix sans que toutes nos données soient utilisées pour trouver des moyens de nous vendre plus de produits ou de nous garder sur l’application plus longtemps ? Excusez-nous, nous avons besoin d’une autre profonde inspiration.

Calm affirme ne pas vendre vos informations personnelles (super !). Malheureusement, la société mentionne qu’elle peut les utiliser, tout comme d’autres aspects comme vos actions, préférences, intérêts, l’apprentissage machine et le comportement de navigation, pour vous cibler avec des publicités, des personnalisations etc. Elle affirme également qu’elle « peut obtenir des informations à votre sujet auprès de sources accessibles au public, de partenaires marketing et publicitaires, de plateformes de recherche auprès des consommateurs et/ou de bases de données de contacts commerciaux ». Elle peut aussi recueillir encore plus de données sur vous auprès des courtiers en données et des sociétés de publicité : non, ce ne sont pas des pratiques de protection de la vie privée apaisantes. Ensuite, il y a cette pratique (malheureusement) courante selon laquelle la société peut « partager également des informations agrégées ou d’autres informations non soumises à des obligations en vertu des lois sur la protection des données de votre juridiction avec des tiers ». Il convient de vous rappeler qu’il s’est avéré relativement facile de désanonymiser ces données, des données que la société dit pouvoir partager sans restriction.

Que pourrait-il arriver de pire ? Eh bien, Calm pourrait tout savoir sur vos pratiques de méditation, votre humeur, votre sexe, votre localisation, et plus encore. Ensuite, l’application pourrait utiliser ou partager ces informations pour vous cibler avec des publicités sur différents produits: par exemple, une entreprise vinicole pourrait penser que vous êtes une cible potentielle et vous cibler avec des publicités pour du vin si vous utilisez souvent l’application, car cela pourrait signifier que vous êtes en proie à l’anxiété. Mais vous êtes peut-être aussi un alcoolique en convalescence et les publicités pour du vin vous stressent davantage. Il s’agit juste d’un scénario potentiel de dérapage des publicités qui vous ciblent en fonction de votre comportement et des identifiants sur l’application. Pas ce dont vous avez besoin lorsque vous voulez juste méditer en paix !

Conseils pour vous protéger

  • N’utilisez PAS votre compte Facebook pour vous connecter.
  • Choisissez un mot de passe fort.
mobile Confidentialité avertissement Sécurité IA

Ce produit peut-il m’espionner ? informations

Caméra

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Non

Microphone

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Non

Piste la géolocalisation

Appareil : Ne s’applique pas

Application : Non

Que peut-on utiliser pour s’inscrire ?

L’inscription sur Facebook et Google est disponible

Quelles données l’entreprise collecte-t-elle ?

Comment l’entreprise utilise-t-elle les données ?

L’application Calm ne « vend » pas les renseignements personnels qu’elle recueille (et ne les vendra pas à l’avenir sans fournir de droit de retrait). Ils autorisent leurs partenaires publicitaires à collecter certains identifiants d’appareil et d’activité de réseau électronique via les Services pour vous montrer des publicités ciblées en fonction de vos intérêts sur d’autres plateformes.

Calm utilise vos données pour personnaliser votre expérience en ligne et les publicités que vous voyez sur d’autres plateformes en fonction de vos préférences, intérêts et comportement de navigation.

Calm « peut obtenir des informations à votre sujet auprès de sources accessibles au public, de partenaires marketing et publicitaires, de plateformes de recherche auprès des consommateurs et/ou de bases de données de contacts commerciaux ».

Calm peut également « partager des données avec votre consentement ou selon vos instructions. Par exemple, vous pouvez opter pour partager les actions que vous effectuez sur nos Services avec des services de réseaux sociaux tiers par le biais des outils intégrés que nous fournissons via nos Services. »

Calm permet aux tiers de « fournir des services d’analyse et de diffuser des publicités en leur nom sur le Web et dans des applications mobiles. Ces entités utilisent des cookies, des balises web, des identifiants d’appareil et d’autres technologies pour collecter des informations sur votre utilisation des Services et d’autres sites web et services en ligne, y compris votre adresse IP, les identifiants d’appareil, le navigateur web, les informations sur le réseau mobile, les pages consultées, le temps passé sur les pages ou dans les applications, les liens cliqués et les informations de conversion. Ces informations peuvent être utilisées par Calm et des tiers dans le but, entre autres, d’analyser et suivre les données, déterminer la popularité de certains contenus, diffuser des publicités et des contenus ciblés en fonction de vos intérêts sur nos Services et d’autres sites web et services en ligne, et mieux comprendre votre activité en ligne. »

De même, Calm « partagera avec des tiers des informations agrégées ou d’autres informations qui ne sont pas soumises à des obligations en vertu des lois sur la protection des données de votre juridiction. Par exemple, nous partageons parfois des informations agrégées avec des organismes de recherche pour faciliter leur travail. »

Comment pouvez-vous contrôler vos données ?

Lorsque nous avons passé en revue Calm pour la première fois en mai 2022, les détails concernant la conservation des données, les droits de demande de suppression et les droits de demande d’accès n’étaient mentionnés que pour les résidents californiens et européens. Le 16 juin 2022, après quelques échanges avec Calm, l’entreprise a mis à jour sa politique de confidentialité pour accorder à tous les utilisateurs le droit d’accéder à leurs données et de les supprimer. C’est un changement bienvenu.

Leur politique de confidentialité stipule désormais : « Sous réserve de certaines limites et conditions prévues par la loi, nous respectons l’exercice du droit d'accès ou de suppression pour tous nos utilisateurs, quel que soit leur emplacement. Tout utilisateur de Calm peut exercer ce droit en nous contactant à [email protected] »

Quel est l’historique de l’entreprise en matière de protection des données des utilisateurs et utilisatrices ?

Moyen

Aucun incident connu relatif à la confidentialité ou à la sécurité n’a été rapporté au cours des trois dernières années.

Informations liées à la vie privée des enfants

Nous n’avons pas trouvé d’informations relatives à la vie privée des enfants dans leur politique de confidentialité.

Ce produit peut-il être utilisé hors connexion ?

Oui

Les utilisateurs peuvent télécharger et enregistrer des méditations pour une utilisation hors ligne

Informations relatives à la vie privée accessibles et compréhensibles ?

Non

Liens vers les informations concernant la vie privée

Ce produit respecte-t-il nos critères élémentaires de sécurité ? informations

Oui

Chiffrement

Oui

Mot de passe robuste

Oui

Mises à jour de sécurité

Oui

Gestion des vulnérabilités

Oui

Une faille révélée via openbugbounty n’a toujours pas été corrigée.

Politique de confidentialité

Oui

Le produit utilise-t-il une IA ? informations

Oui

Calm utilise l’IA pour augmenter l’engagement, personnaliser l’expérience utilisateur et suggérer du contenu. « Les données utilisateur de Calm sont directement introduites dans le système d’apprentissage machine tiers, y compris toutes les données d’achat et les informations sur le comportement. »

Cette IA est-elle non digne de confiance ?

Impossible à déterminer

Quel genre de décisions l’IA prend-elle à votre sujet ou pour vous ?

Comment convertir les nouveaux utilisateurs, engager les utilisateurs existants, conserver les utilisateurs qu’ils ont déjà

L’entreprise est-elle transparente sur le fonctionnement de l’IA ?

Impossible à déterminer

Les fonctionnalités de l’IA peuvent-elles être contrôlées par l’utilisateur ou l’utilisatrice ?

Non


Actualités

The Best Meditation Apps
Wirecutter
If you already meditate and are looking for strategies or features that may enhance your practice, Calm (iOS, Android, $70 per year) may be a better fit for you. In addition to guided sessions, it offers more free-form exercises and flexible meditation timers compared with Headspace, plus a dedicated music section.
Privacy Evaluation for Calm
Common Sense Privacy Program
The terms say Calm may use a user's personal information including mental health related data collected from the service to display targeted advertising to users and send third-party marketing offers. In addition, the terms say Calm does not sell personal information to third parties, but may use third party tracking technologies to track users on other apps and services across the internet for advertising purposes. Calm's terms do not say whether they take reasonable steps to protect the confidentiality and security of personal information collected from users of the service.
Choosing a mindfulness app
MIT Medical
Many mindfulness apps have been developed as meditation aids. Others are geared toward helping us to stay more present throughout the day, using a periodic bell or reminder. Most of them have a free-trial period. Some then require a subscription, while others provide enough free content to support your ongoing mindfulness practice.
Headspace vs. Calm: How Do These Meditation Apps Compare?
Healthline
Calm and Headspace are both designed to help you live better by stressing less, sleeping more, and improving your general outlook on life. Both apps help you learn the ins and outs of meditation, offer guided practices based on different themes, and feature tools designed to improve your sleep quality. If you’re struggling to choose between the two, think about what your goals are, as well as where you are in your meditation practice.
The App That Monetized Doing Nothing
The Atlantic
Calm promises to give the anxious, the depressed, and the isolated—as well as those looking to be a bit more present with their family, or a bit less distracted at work, or a bit more consistent in their personal habits—access to a huge variety of zen content for $15 a month, $70 a year, or $400 for a lifetime.
How Calm is using machine learning to keep us all mellow
Diginomica
Designed to help users manage stress, sleep better and live a happier, healthier life, the app is available in more than 190 countries. But for all the apparent talk of "calm science," there's a lot of deep IT and data-driven marketing behind the way the privately held, nine-year-old company gets such high satisfaction rates for its meditation app.
Machine Learning & Artificial Intelligence in the Meditation Industry
Stormotion
Modern technology is far beyond simple chatbots that provide automatic responses to different inquiries. Two of the biggest fields where technology is already disruptive but still has a lot of potential to release are Machine Learning (ML) and Artificial Intelligence (AI).
How to Create a Mental Health App to Track Anxiety and Depression
aimprosoft
Because of isolation caused by the pandemic, people cannot always visit a psychologist, which has increased demand for helpful digital solutions and made the number of mental health applications skyrocket, topping over 20,000 mental health applications in the App Store and Play market
Global Mental Health Apps Market Size, Share & Industry Trends Analysis Report By Application, By Platform Type, By Regional Outlook and Forecast, 2021 - 2027
Yahoo! finance
The Global Mental Health Apps Market size is expected to reach $10. 2 billion by 2027, rising at a market growth of 16. 3% CAGR during the forecast period. Apps for mental health are tools that can be used on a smartphone or other mobile device.

Commentaires

Vous avez un commentaire ? Dites-nous tout.