La désinformation est créée pour faire appel à nos sentiments et à nos émotions. On nous manipule pour que nous consultions des contenus faux ou trompeurs. C’est non seulement dangereux pour la bonne santé d’Internet, mais aussi pour nos démocraties dans la vraie vie.


Les plates-formes numériques telles que Facebook, Google, YouTube et Twitter reconnaissent que de dangereuses fausses informations se répandent sur leurs plates-formes et ont promis aux législateurs européens de prendre des mesures spécifiques pour y remédier, mais jusqu’à présent, peu de mesures ont été prises pour respecter ces promesses. Cette année, d’importantes élections vont se dérouler en Europe et dans le monde. Les plates-formes doivent donc agir maintenant pour protéger les internautes des effets néfastes de la désinformation.

Tout cela fait partie d’un grand mouvement pour un Internet plus sain. En savoir plus.