Apple prend des mesures anti-pistage sur iPhone

L’an dernier, Mozilla a encouragé Apple à mieux protéger la vie privée des utilisateurs et utilisatrices en réinitialisant automatiquement l’IDFA (Identifier for Advertisers, ou identifiant pour les annonceurs) sur iPhone. L’IDFA permet aux annonceurs de suivre les actions effectuées par les utilisateurs et utilisatrices au sein des applications ; un peu comme si un vendeur ou une vendeuse vous suivait partout dans les rayons en notant quels produits vous regardez. Flippant, non ?

Au début de l’année, Apple est allé encore plus loin que ce que demandaient les soutiens de Mozilla en annonçant qu’il permettrait aux consommateurs et consommatrices de refuser le pistage dans chaque application, ce qui équivaut à désactiver l’IDFA et à offrir plus de confidentialité en ligne à des millions de personnes. L’annonce d’Apple a également fait passer un message fort : la collecte de données en masse et la publicité invasive ne sont pas forcément la norme en ligne.

Malheureusement, comme vous pouvez vous en douter, de nombreux annonceurs, parmi lesquels Facebook, n’apprécient pas la prise de position d’Apple. Facebook, qui utilise l’IDFA pour suivre l’activité des utilisateurs et utilisatrices sur différentes applications et leur attribuer un profil publicitaire, affirme que ses partenaires publicitaires seront durement affectés par ce changement.

Jusqu’à présent, Apple n’a pas reculé face à ces réactions hostiles de Facebook et des annonceurs. Mais l’entreprise a reporté la mise en place de ses fonctionnalités de contrôle de la confidentialité. Nous devons faire en sorte qu’Apple ne cède pas et permette aux utilisateurs et utilisatrices d’iPhones de profiter de cette amélioration de la confidentialité le plus tôt possible.

C’est là que vous entrez en jeu : nous avons besoin que la décision d’Apple soit massivement soutenue pour encourager l’entreprise à continuer de protéger la vie privée des utilisateurs et utilisatrices.

La mise en œuvre de fonctionnalités anti-pistage prévue par Apple est une immense victoire pour les consommateurs et consommatrices, dont beaucoup ne sont sans doute pas au courant que le pistage peut passer par les applications de leur téléphone. En effet, un sondage Mozilla-Ipsos de 2019 a révélé que la moitié des propriétaires d’iPhone ne connaissaient même pas l’existence de l’IDFA et de la collecte de données par les applications. De plus, les personnes qui étaient au courant de leur existence ne savaient pas comment les réinitialiser. Désormais, avec la possibilité de refuser le pistage directement au point d’utilisation, les consommateurs et consommatrices n’auront plus à fouiller dans les paramètres de leur téléphone pour protéger leur vie privée. Mais d’abord, Apple doit mettre en œuvre ce changement. Nous devons faire en sorte que l’entreprise ne tire pas un trait sur cette mesure.

Signez ce message de remerciement pour montrer à Apple que les consommateurs et consommatrices attendent avec impatience la protection anti-pistage sur iPhone.

Chargement du formulaire…

Tout cela fait partie d’un grand mouvement pour un Internet plus sain. En savoir plus.