Cet article est paru initialement en janvier 2021, avant d’être révisé et mis à jour en janvier 2022.

Une console Xbox Series X, une console Nintendo Switch et une console Sony Playstation 5.


Résumé

Les trois consoles collectent des données personnelles, mais vous pouvez ajuster les paramètres par défaut avides de données afin de vous protéger. De ces trois consoles, nous estimons que c’est la Xbox Series X qui vous permet d’avoir le plus de contrôle et de verrouiller davantage l’accès à vos données qu’avec la PS5 ou la Switch. Lisez ce qui suit pour découvrir comment.


Combien coûtent vraiment les jeux vidéo ? Tout a commencé avec une simple pièce pour jouer une partie. Par la suite, il fallait mettre de côté quelques centaines de dollars pour s’offrir une console de salon avec les jeux de votre choix, et désormais vous êtes sans doute abonné·e à un service en ligne (voire trois), octroyant à la PlayStation 5 de Sony, à la Xbox Series X de Microsoft et à la Switch de Nintendo un laissez-passer intégral pour accéder à de précieuses informations personnelles. Ces entreprises ne veulent plus votre argent de poche, elles souhaitent accéder à vos données. Et le plus possible.

Pourquoi ? Tout dépend de qui il s’agit. Les entreprises paient de quelques centimes à quelques dollars pour vos informations, ce qui peut rendre l’addition salée lorsqu’il s’agit d’un vivier de dizaines de millions de joueurs. Outre l’intérêt « légitime » des annonceurs et des organisations du même acabit, il existe également un risque de cyberattaques, allant des fuites de données bénignes aux piratages ciblés sur les renseignements financiers. Vos données sont aussi sûres que l’entreprise qui les collecte, et vos droits en matière de confidentialité sont souvent définis par défaut sur « largement ouverts à la collecte ».

Il convient de savoir ce qui est collecté et de quelle manière. Afin de vous aider à naviguer dans les paramètres de confidentialité et de données sur la console de votre choix, nous nous sommes donc concentrés sur trois éléments : les microphones et les caméras, les politiques de confidentialité et les communautés en ligne. Entre temps, nous détaillerons les étapes à suivre pour gérer la confidentialité de vos données afin que vous puissiez assurer votre sécurité et demeurer informé·e sur n’importe quelle plateforme.

Image du séparateur

Paramètres de sécurité en ligne

En premier lieu, commencez par utiliser l’authentification à deux facteurs, quelle que soit la plate-forme.

Si la sécurité est votre principale source de préoccupation, l’authentification à deux facteurs (2FA) est indispensable, quelles que soient les préférences de votre plateforme de jeu. Plutôt que d’effectuer la connexion à un compte uniquement à l’aide d’un mot de passe, l’authentification à deux facteurs enverra également un code de vérification par SMS ou par e-mail, ce qui empêchera une personne disposant d’un mot de passe volé d’accéder à vos comptes. Ces liens expliquent comment configurer l’authentification à deux facteurs sur PlayStation, Xbox et Nintendo.

Paramètres de confidentialité du micro et de la caméra

Comment modifier les paramètres de votre microphone et de votre appareil photo sur PS5, Xbox Series X et Nintendo Switch

Le problème

En ce qui concerne les périphériques externes, il est difficile de savoir quand vous êtes surveillé·e. Des trois principales consoles, seule la PS5 présente un sérieux défi à cet égard en raison du microphone intégré à la DualSense, la manette de Sony. Le micro de la DualSense est toujours activé par défaut et capture même l’audio chaque fois qu’un utilisateur remporte un trophée en jeu afin qu’il puisse appliquer l’audio à un montage vidéo. Ni Microsoft ni Nintendo n’incluent de microphone intégré à leurs consoles ou manettes.

La PS5 et la Xbox Series X prennent toutes deux en charge des caméras externes (y compris celles avec micros) que vous pouvez connecter à la console afin de streamer. La Switch, y compris la dernière version OLED, ne prend tout simplement pas en charge les caméras. Ni Sony ni Microsoft n’incluent l’accès aux paramètres de la caméra, et on ne sait pas exactement quelles éventuelles données pourraient être collectées par ces consoles.

La solution

Microsoft a annoncé en 2020 que les consoles Xbox ne collecteront plus de données de recherche vocale, mais pour être sûr·e qu’elles ne collecteront pas vos données audio, il vous suffit de laisser vos caméras débranchées lorsque vous ne les utilisez pas.

En ce qui concerne la PS5, si vous souhaitez désactiver la fonctionnalité de capture audio des trophées, accédez à Paramètres → Captures et diffusions → Trophées.

La PlayStation 5 offre deux façons de restreindre complètement le microphone en lui-même. Désactivez-le complètement en appuyant sur le bouton physique du micro situé sous le bouton PS de la manette. S’il est orange, cela signifie que le micro est éteint. Vous pouvez également vous rendre dans Paramètres → Utilisateurs et comptes → Confidentialité → Collecte de données vocales et le désactiver. La PS5 ne collecte pas de données de chat vocal, mais permet aux utilisateurs de générer des enregistrements d’interactions en ligne pour les rapports de harcèlement. Sony a apporté des précisions, affirmant que ceux-ci sont explicitement destinés au processus de signalement et à aucune autre fin. Toutefois, comme nous l’avons déjà vu par le passé, de nombreuses entreprises ont reconnu a posteriori avoir écouté nos conversations avec leurs microphones intégrés. Ainsi, sachez que même si Sony dit ne pas vous écouter, cela reste une éventualité. De même que pour la Xbox, débranchez vos caméras de streaming lorsque vous ne les utilisez pas afin de garantir votre confidentialité.

Image du séparateur

Paramètres de partage de données avec des tiers

Comment mettre à jour vos paramètres pour limiter les données que vous partagez lorsque vous utilisez les consoles PS5, Xbox Series X et Nintendo Switch

Le problème

Sony, Microsoft et Nintendo recueillent tous des données sur l’utilisateur, autrement dit, vous. De plus, des sociétés tierces collectent également des données vous concernant à des fins publicitaires ou de développement de produits. Une « société tierce » peut être n’importe quelle entité, des annonceurs aux studios de jeux en passant par les agences gouvernementales. Alors, qu’est-ce qui est collecté ? En général, selon une politique de confidentialité standard, voici ce que vous avez accepté de partager :

  • Renseignements personnels - toutes les informations d’identification telles que votre nom, votre âge, votre emplacement, le nom de votre profil ainsi que des informations de contact telles que des numéros de téléphone et des adresses e-mail.
  • Activité commerciale - quels produits vous avez consultés dans n’importe quelle boutique en ligne, quels jeux vous avez déjà achetés et installés.
  • Profil du joueur - données sur vos sessions de jeu, y compris les succès et les trophées, ainsi que le temps de jeu pour chaque jeu et toutes les statistiques, classements ou activités de l’application.
  • Données de performances - informations sur les performances de la console et les rapports d’erreurs.
  • Contenu partagé - tout ce que vous créez, téléchargez, streamez ou partagez peut également être collecté.

La solution

Si cela semble constituer une quantité énorme d’informations, c’est bel et bien le cas. Aucune des entreprises ne vous permet de refuser complètement le partage de vos données, ce qui signifie que pour utiliser une Playstation 5, Xbox Series X ou Nintendo Switch, vous devez accepter un accord d’utilisation qui permet la collecte de vos données.

Bien que Sony, Microsoft et Nintendo vous proposent certaines options pour limiter la collecte de données, les politiques de confidentialité révèlent la quantité de données que ces entreprises souhaitent sans cesse obtenir de vous. Voici comment vérifier vos paramètres pour votre console, procédures qui s’appliquent également aux services de streaming comme le PlayStation Plus et le Xbox Game Pass :

PS5
Accédez à Paramètres → Utilisateurs et comptes → Confidentialité. Vous verrez s’afficher des options pour les données que vous fournissez et la personnalisation. Pour les données que vous fournissez, vous pouvez choisir « complet » ou « limité ». Cela ne fournit aucun détail sur ce qui est collecté, mais choisir « limité » empêche la collecte de données de comportement, ce qui inclut des informations sur le jeu et les décisions d’achat. Vous pouvez également limiter la quantité de données marketing que vous fournissez. Désactivez la « Personnalisation standard » dans l’onglet Personnalisation pour une confidentialité maximale.

Xbox Series X
Accédez à Paramètres → Sécurité en ligne et famille → Confidentialité et sécurité en ligne. Deux options ici sont importantes : la collecte de données et la confidentialité des applications. La collecte de données vous permet d’activer les « données de diagnostic facultatives », telles que les rapports d’erreur améliorés et les données de performances de la console, ou de les désactiver complètement. La confidentialité des applications vous permet d’ajuster les données marketing de tiers telles que les publicités ciblées ou l’accès à votre emplacement, vos e-mails, vos contacts et votre agenda. Vous pouvez parcourir chacune des applications ou tout désactiver complètement.

Nintendo Switch

Accédez à la page de profil (icône en haut à gauche de l’écran d’accueil) → Paramètres utilisateur → Paramètres Nintendo eShop → Informations sur le compte et faites défiler jusqu’en bas jusqu’à « Préférences Google Analytics ». Modifiez sur « Ne pas partager » pour une confidentialité accrue. Si vous disposez de plusieurs comptes sur votre Switch, le processus est à refaire pour chacun d’eux. Il en va de même pour la Switch Lite et la Switch OLED.

Image du séparateur

Communautés en ligne : protéger votre profil, votre compte et vos informations personnelles

Comment protéger votre profil et votre compte contre le piratage ou les abus lorsque vous jouez en ligne sur PS5, Xbox Series X et Nintendo Switch

Le problème
du harcèlement en ligne continue d’être un véritable fléau pour les jeux vidéo, ce qui a engendré le besoin de fonctionnalités de confidentialité robustes. Du surcroît, le fait de passer en ligne avec votre console vous expose aux cyberattaques. Malgré tous leurs efforts, les trois entreprises poursuivent leur lutte acharnée. Le service en ligne de Sony, le PlayStation Network (PSN), a vu certains utilisateurs de l’UE se faire voler de l’argent sur leurs comptes bancaires. Un bug Xbox Live a exposé l’adresse e-mail de l’ensemble de ses utilisateurs. Nintendo aurait par ailleurs 300 000 profils de joueurs ayant fuité. Ces piratages de grande ampleur font la une des journaux, mais la société de cybersécurité Akami a signalé que des centaines de millions d’escroqueries sont perpétrées chaque année avec les informations que les joueurs mettent à disposition sur leurs profils. Voici ce que vous pouvez faire pour améliorer votre confidentialité et votre sécurité lorsque vous jouez en ligne.

La solution

Procédons une plateforme à la fois :

Confidentialité en ligne sur PlayStation 5

Voici comment les abonnés PSN peuvent se protéger lorsqu’ils utilisent le service en ligne de Sony. En se connectant à la page de gestion du compte, les propriétaires de PS5 peuvent choisir des paramètres individuels pour les jeux, les amis et les informations personnelles. Chaque catégorie contient plusieurs options qui vous permettent de limiter qui peut voir votre activité : tout le monde, les amis des amis, uniquement les amis ou personne. Si cela semble un peu fastidieux, Sony a introduit quatre préréglages pour la PS5. Social et accessible permet à tout le monde d’y accéder. Équipier permet à tout le monde de consulter votre profil, mais seuls les amis ou les amis des amis peuvent vous envoyer un message. Centré sur l’amitié, comme son nom l’indique, est uniquement destiné aux amis. Enfin, Centré sur le solo empêche à tout le monde, même aux amis, de consulter l’activité ou de vous envoyer des messages.

Confidentialité en ligne sur Xbox Series X

Joueurs Xbox qui utilisent le Xbox Live : accédez à Paramètres → Compte → Confidentialité Xbox Live → Confidentialité du compte et sécurité en ligne. De la même manière que Sony, Microsoft met à votre disposition des profils par défaut : dans ce cas, enfant, adolescent et adulte. Comme vous vous en doutez, les comptes enfants possèdent le plus de restrictions et les comptes adultes le moins. Vous avez également la possibilité d’ajuster les paramètres en sélectionnant « Afficher les détails et personnaliser ». Cela donne accès à un certain nombre de paramètres allant de la visibilité de votre statut en ligne à la messagerie en passant par les jeux multijoueurs. Vous pouvez sélectionner uniquement parmi les options « Tout le monde », « Amis » ou « Bloquer », et aucune option « Amis des amis » n’est disponible.

Confidentialité en ligne sur Nintendo Switch

Le service en ligne de Nintendo n’offre pas énormément de protection concernant les jeux en ligne. Accédez à Paramètres système → Utilisateurs → Sélectionnez Profil → Paramètres utilisateur → Paramètres d’activité de jeu pour définir qui peut voir les jeux auxquels vous avez joué (amis, meilleurs amis ou personne). C’est tout. Une application compagnon Contrôle parental impose certaines restrictions sur la communication en ligne, mais rien n’est aussi robuste que ce que proposent Sony et Microsoft.


Mo Mozuch est l’ancien rédacteur en chef de la section jeux vidéo du magazine Newsweek.