Faites-le entendre à Facebook : cela ne doit plus arriver

Jusqu’à 50 millions d’utilisateurs de Facebook ont vu leurs informations utilisées par Cambridge Analytica, une société privée, à leur insu et sans leur consentement. C’est inacceptable.

Il ne s’agit pas d’une fuite de données, personne n’a piraté Facebook ni volé de mots de passe. Non, cela s’est produit parce que Facebook permettait aux applications d’accéder non seulement aux informations des personnes ayant utilisé ces programmes, mais aussi à celles de leurs amis. Facebook déclare avoir pris des mesures pour « limiter l’accès des développeurs aux informations détaillées des amis », mais les paramètres par défaut actuels de Facebook laissent beaucoup de questions sans réponses et beaucoup de données continuent d’être partagées.

Une chose est sûre cependant : Facebook doit redoubler d’efforts et respecter ses utilisateurs.

Acceptez-vous de signer la pétition demandant à Facebook de modifier les permissions accordées aux applications afin que nos données soient protégées par défaut ?

Source : Le Monde

This is part of a broader movement for a healthy internet. See more.