Facebook doit prendre ses responsabilités à l’international

Facebook est encore sous le feu des critiques en raison de la façon dont ont été utilisées les données personnelles de ses utilisateurs et utilisatrices. Son PDG Mark Zuckerberg a dû faire face à des questions sur le respect de la vie privée, sur le pistage des données au-delà du site de Facebook et sur l’absence de réelle concurrence dont profite l’entreprise.

C’est un bon début, mais Facebook est une entreprise internationale dont la majorité de ses 2 milliards d’utilisateurs n’habitent pas aux États-Unis. Facebook ne peut pas se contenter d’être tenu pour responsable uniquement aux États-Unis.

La nouvelle législation européenne qui renforce la protection des données sera applicable à partir du 25 mai. C’est donc le moment idéal pour que Mark Zuckerberg réponde aux questions sans détour des députés européens depuis le Parlement et crée ainsi un précédent mondial.

Pouvez-vous signer notre pétition pour demander à Facebook de rendre des comptes à l’échelle internationale ?

loading CTA

This is part of a broader movement for a healthy internet. See more.